Fondateurs

David Molié est le président de StanSea. De formation initiale Gestion/Finance/Informatique, David Molié a exercé pendant plus de 15 ans le métier d'informaticien système dans la Marine Nationale puis dans des sociétés de services. Ses connaissances en matière de management et de gestion de projet lui permettent de se positionner en tant que dirigeant d'entreprise. Il a en charge la production et les Relations Clients, ainsi que la R&D industrielle en partenariat avec le CTTC. Il a acquis le savoir-faire technique et a été formé par le CTTC sur le procédé industriel et l'utilisation des machines dédiées, au cours de la production d'un lot pour Stansea.

Marthe Rousseau est actuellement Chargée de Recherche 1ère classe (CR1) CNRS au sein de UMR 7365 CNRS-Université de Lorraine, Ingénierie Moléculaire et Physiopathologie Articulaire (IMoPA) de la Faculté de médecine de Nancy. Jusqu'à son entrée au CNRS fin 2008, elle travaillait en relations étroites avec le secteur privé, plus précisément avec la société Tahiti Perles avec comme objectif principal de ses recherches, léamélioration de la qualité des perles de culture de Tahiti. Ce partenariat a abouti au dépôt de plusieurs brevets. Elle a participé au sein de Tahiti Perles à plusieurs projets internes de développement de produits cosmétiques et compléments alimentaires à base de nacre. Marthe Rousseau, compte tenu de son travail dans le secteur privé, a une connaissance fine de la structure de l'industrie perlière et des acteurs de la filière nacre (transformation et import/export). Elle dispose d'une expertise d’une quinzaine d'années de recherche sur la nacre, sa structure, sa composition et ses propriétés biologiques. Dans l'entreprise, Marthe Rousseau supervise les activités de Recherche & Développement, ce qui correspond à son concours scientifique. Dans le cadre de la loi sur l'Innovation du 12 juillet 1999 et de l'article Art L413-8 et s. du Code de la recherche, Marthe Rousseau participe au capital de l'entreprise et apporte son concours scientifique. Dans le laboratoire IMoPA, elle a constitué un groupe de recherche sur la thématique «Nacre et Ingénierie Ostéo-articulaire».